top of page

SHARING

Sharing est né d’une rencontre entre la créatrice et trois nonnes tibétaines. Exilées en Inde, après de longues années de prison à Lhassa pour avoir participé à une manifestation pacifique contre l’occupation chinoise, elles y apprendront à confectionner des bijoux délicats de pierres fines reliées par un fil. Réfugiées en Belgique depuis 2009, elles réalisent toujours une partie des bijoux Sharing. Depuis, Sharing s’est enrichi de nouvelles rencontres et de nouvelles créations. Les ateliers sont installés à Dharamsala, au Cachemire et au Rajhastan. Chaque bijou est une pièce unique composée de pierres fines facettées et de fil.